Annie Naseem
La galerie de Lilith - Biographies artiste


This Website is Best Viewed Using Firefox

Biographie de
Annie Naseem

Annie Naseem est né au Pakistan, mais a grandi à côté de l'Arabie saoudite et a déménagé au Canada. Elle a grandi dans un complexe influencé américano-britannique, et a assisté à l'école et à ce titre n'ont pas l'expérience typique de la vie saoudienne.

Sa famille a ensuite immigré au Canada où Annie Naseem assisté à l'Université York à Toronto, au Canada où elle s'est spécialisée en communications de masse et de Sociologie. Son temps à l'université lui ont permis d'explorer son côté artistique dans une atmosphère plus académique.

Annie tire de son expérience avec l'islam et la culture occidentale pour guider son action sur des questions telles que le sexe et la religion organisée, et essaie de traduire ces idées dans ses œuvres d'art.

Dans sa dernière année d'université, elle a rencontré l'homme qui allait devenir son mari, et ils se sont installés au Pakistan pour trois ans. En utilisant les connaissances qu'elle a acquises à l'université, elle a commencé à explorer de nouveaux moyens de s'exprimer. Elle a commencé une carrière de rédacteur au Pakistan l'industrie publicitaire et développé un intérêt pour la conception graphique et illustrations vectorielles fondée, devenant beaucoup plus sérieux d'art.

Tout au Pakistan, elle a également été inspiré par la variété des textiles et de la culture d'ornement qui existe là-bas et a commencé à effectuer une série de poupées en tissu (Voir www.annienaseem.com pour plus d'informations sur ses poupées). Son premier spectacle était à l'Alliance Française de Karachi en janvier 2006. Mois plus tard, elle présentait une série de peintures au Festival du Film de Karachi.

Elle est retournée à Toronto en 2006 et, plus tard, ont pris part de l'Annual Show à Toronto Doll Thornhill (mars 2007). Depuis, elle a écrit de nombreux articles de magazine sur son inhabituel poupées.

Artiste Statement

Comme tous les esprits, le mien est bourdonnant d'un million de pensées par seconde - à l'exception de mes pensées ne sont pas de repos ou de mourir descendre jusqu'à ce qu'elles soient exprimées par le biais d'une forme de créativité. Pour moi, faire de l'art est de rendre mes pensées tangibles. Je dois être capable d'y toucher, afin de les mettre à l'aise. D'une part, je suis un prisonnier et contraint à exprimer moi-même mais d'un autre côté c'est un doux, doux toxicomanie. Je suis constamment que la traque d'adrénaline qui vient de capturer une émotion précise. C'est un éternel tango entre le fait d'être un esclave à l'expression et à la saisie d'un sentiment… c'est la raison pour laquelle je faire de l'art.

Mon travail consiste aussi à la découverte de soi et à la transcendance. Je suis constamment à la recherche de nouveaux territoires, car grâce à faire face aux nouvelles situations, les techniques et les médiums - je me trouve avoir un niveau plus élevé de conscience de soi. Les thèmes abordés dans mes travaux sont aussi les thèmes de ma vie. J'ai abordé des questions comme l'oversexualization des femmes, le sexe rôle des comportements attendus et de la diversité des femmes. Un autre important sujet de mon travail d'art est "la religion organisée", en particulier l'islam dans l'après 9 / 11 monde.

Mon plus récent projet est ma collection de poupées en tissu. Ma couture capacités germé de façon inattendue alors que je vivais au Pakistan au cours des trois dernières années. J'ai été inspiré par l'incroyable variété de tissus disponibles. Il est époustouflant de voir comment détaillé et complexe tout était, comment l'ornementation était une partie de la culture. Pendant mon séjour, j'ai été submergé par la mer des bazars en plein air présentant des bijoux, perles et paillettes à gogo. Je savais que je devais intégrer cette richesse de texture dans mon travail… et à partir de ce textile-ciel est venu le Mythe M'annikins, chacun avec leur propre histoire. Je n'ai jamais joué dans les 3 dimensions de ce terrain de jeu avant - ça fait peur, mais le plaisir. Elles sont toutes les femmes du cours (en restant en conformité avec la plupart de mes autres travaux). Le Mythe M'annkins sont fortes femmes de tous les coins de l'univers qui ont connu du succès dans leur vie. Grâce à ce projet j'ai voulu contester la compréhension que nous avons de «poupées»… certains d'entre eux sont sans visage, on est encore divorcé. Ce ne sont pas les attributs d'un genre typiquement associés avec une "poupée". Rompre ces stéréotypes et difficile est la principale raison pour laquelle j'ai aimé explorer ce médium.

"Mes pièces restent untitled afin d'encourager une plus profonde interprétation de l'individu et le spectateur."

Oeuvres de Annie Naseem

Untitled Painting (Fire background,Woman with 6 arms) - 2002

Untitled Painting (Old woman with Branches) - 2005

Untitled Painting (Green with reflective plastic) - 2005

Untitled Gothic Greeting Card (Gothic Mermaid) - 2007

Untitled Gothic Greeting Card (Girl with Pink eyelids) - 2007

Untitled Illustration (Asian woman with butterflies) - 2006

Untitled Illustration (2 Pink women with visible spinal chord and tail) - 2006

Untitled Illustration (Woman with frog legs) - 2005

Untitled Illustration (Woman with octopus tentacles) - 2005

Untitled Illustration (Pregnant woman with claw) - 2006

Untitled Illustration (African Masai woman) - 2007

Untitled Illustration (Trees reflected in water) - 2006

About Us The Art History Archive The Lilith Gallery The Lilith eZine The Feminist eZine